Autour du Psaume 104

Date
Lieu
Temple de Chêne-Bougeries

« Autour du Psaume 104 »

Georgette Gribi et Anne Boëls accompagneront la méditation de ce texte par des œuvres pour chant, flûte à bec et orgue de Vivaldi, Haendel, Bach ainsi que par la projection d’un diaporama.

Le chant de louange qui inspire ce Psaume résonne depuis la nuit des temps… : si ces mots ont été écrits à l’époque perse, autour de 300 av J-C, il tire certainement son inspiration de traditions plus anciennes, d’un profond sentiment de grandeur et d’émerveillement qui saisit l’humain lorsqu’il ouvre les yeux sur les beautés du monde qui nous entoure. Ainsi, un hymne semblable, dédié au Dieu solaire Aton, a été composé autour de 1300 av J-C, par le pharaon Akhénaton. Une source unique ? Ou une inspiration commune ? Nul ne peut le savoir. Mais un émerveillement commun, en tous les cas, un besoin de dire merci… repris à de multiples reprises dans l’histoire. Un certain François, à Assise, il y a quelques siècles de cela, s’inspirait du même souffle pour chanter à Dieu son fameux « Cantique des créatures ».

« Seigneur mon Dieu, tu es si grand ! » Touchées par ce cri du psalmiste, qui chante les louanges de Dieu en exaltant les beautés de la création, nous avons voulu nous joindre à son chant, à notre façon à nous, musiciennes. Nous avons choisi dans notre répertoire des pièces qui nous semblent dire mieux que les mots comment entendre et vivre cette prière. Des images vont également porter la musique, afin que nos auditeurs puissent non seulement entendre, mais aussi contempler ces beautés.

Programme :

  • A. Vivaldi, Jubilate Deo, voix d’alto
  • G. P. Telemann, Ouverture de la Suite en la mineur pour flûte à bec
  • A. Vivaldi, deux premiers mouvements du Concerto « La Tempesta di mare » pour flûte à bec
  • A. Vivaldi, premier mouvement du Concerto « Il Cardellino » pour flûte à bec
  • J.S. Bach, Agnus Dei de la Messe en si mineur, voix d’alto
  • J. Ph. Rameau, Le rappel des oiseaux, orgue
  • L. Vierne, Etoile du soir, orgue
  • C. Saint Saens, Marche royale du lion (tirée du Carnaval des animaux), orgue
  • J.S. Bach, Wohl euch, ihr auservählten Seelen, de la Cantate BWV 34, voix d’alto
  • C. Saint Saens, Aquarium (tiré du Carnaval des animaux), orgue
  • G. F. Händel, O thou that tellest good tidings to Zion, du Messie, voix d’alto
  • J. S. Bach, Erbarme dich, de la Passion selon Saint-Matthieu, voix d’alto
  • J. S. Bach, Halleluia, de la Cantate BWV 29, voix d’alto

 

artisteGeorgette Gribi, chant et flûte à bec

Georgette Gribi a obtenu en 1992 un diplôme de flûte à bec au Conservatoire de musique de Genève.

Si son parcours s’est orienté dans les années suivantes vers la théologie, elle a néanmoins poursuivi la pratique de la musique. Elle suit depuis 2008 des cours de chants avec Eliane Dormond. Elle a participé dans le cadre de cette classe de chant à divers concerts spirituels ainsi qu’à plusieurs éditions de la fête de la musique.

Elle organise depuis 2014 de cours de musique d’ensemble pour des enfants dans le cadre de l’association Music’Arty, et a monté deux spectacles musicaux théâtraux.

Elle organise également diverses activités musicales, notamment pour les enfants, dans le cadre de ses activités dans l’Eglise Protestante de Genève.

Depuis 2017, elle participe comme enseignante aux ateliers des Baroqueries, qui ont lieu chaque été à Plan-les-Ouates.

 

artisteAnne Boëls, orgue

Née à Paris, Anne étudie le piano au Conservatoire Supérieur de Paris-CNR (Premier Prix en 2002), puis poursuit sa formation à la Haute Ecole de Musique de Genève avec Edson Elias et Sébastien Risler. Elle y reçoit le Diplôme de Concert avec mention très bien, les certificats d'harmonie et d'orgue avec félicitations, ainsi que le Master de pédagogie. Elle obtient également un Master d'Interprétation en accompagnement avec prix d'excellence à la Haute Ecole de Musique de Lausanne (masterclasses avec Christa Ludwig, Helmut Deutsch...)

Parallèlement titulaire d'un diplôme d'alto, d'une Licence de musicologie à la Sorbonne, elle est lauréate de plusieurs concours, et a également composé un Trio pour violon, violoncelle et piano.

Professeur au Conservatoire Populaire de Genève depuis 2012, cotitulaire des orgues du Temple de Chêne-Bougeries depuis 2018, elle donne des concerts en France, Suisse, Italie, Espagne, parfois jusqu’en Islande et au Japon, en soliste (récital sur les oiseaux, l’eau, la Lune, hommage à Bach, Wagner, Granados…) et musique de chambre.

Son projet de piano itinérant « le Piano pèlerin » est lauréat du concours de la Fondation Ethique et Valeurs à Genève en 2015. Plus d’informations sur le site anneboels.wordpress.com

Tags